07 janvier 2014 ~ 0 Commentaire

Jouhet, 1915

Jouhet, 1915

Mon cher Clovis, je t’envoies ces deux mots pour recevoir de tes nouvelles, tant qu’à moi ça va bien pour le moment et je pense bien qu’à présent que tu commences à marcher je t’ai écrit mais je n’ai pas reçu de nouvelles, tu souhaiteras bien le bonjour aux copains, à tous, à Guizot et Tardieu et Beauvineau et au zouave et ainsi qu’aux dames et n’oublie pas madame Monerée, je te dirai que j’ai eu 7 jours de permission et [au] de mes 7 jours je suis reparti rejoindre mon corps et j’y suis resté 7 jours aussi et je suis rentré à l’hôpital et j’ai eu un mois de convalescence. Voici mon adresse: Louis Tabuteau à Isse commune de Jouhet par Montmorillon – Vienne

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Firavakokatiko |
Dcouvrirparis |
Fourrure531 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Witchcraft, popular beliefs...
| Domoclers
| Olongchamppodsaf